top of page

Toyota remporte une victoire spectaculaire lors de la deuxième manche du WEC à Imola

Texte: Adam Prescott

Photo's: Rick Kiewiet


La deuxième manche du Championnat du Monde d'Endurance (WEC) à Imola a offert un spectacle de drame et de rebondissements stratégiques alors que Toyota Gazoo Racing sortait victorieux sur le terrain de Ferrari. La course, marquée par des conditions météorologiques imprévisibles et des batailles intenses, s'est déroulée dans une démonstration captivante de compétences et de stratégie.



Catégorie LMDH : Le triomphe de Toyota

Dans la catégorie LMDH, Toyota a affirmé sa domination avec une victoire éblouissante aux mains de Kamui Kobayashi dans la Toyota GR010 Hybrid n°7. Kobayashi, aux côtés de ses coéquipiers Mike Conway et Nyck de Vries, a montré une performance exceptionnelle au milieu des conditions difficiles. La course a vu Toyota et Porsche s'engager dans une lutte féroce pour la tête, Kobayashi repoussant la pression incessante de Kevin Estre dans la Porsche Penske 963 Hypercar n°6.


Moment décisif: Toyota s’arrête que Ferrari continue

Malgré plusieurs défis, dont une charge tardive du Porsche poursuivant, Kobayashi a su garder son sang-froid et naviguer avec talent dans des conditions périlleuses. La victoire a marqué une réussite significative pour l'équipage n°7, assurant leur première victoire depuis les 6 Heures de Fuji en 2023.


Catégorie GT3 : La maîtrise stratégique de WRT

Dans la catégorie GT3, l'équipe WRT a démontré son savoir-faire stratégique avec un remarquable doublé en utilisant leurs BMW M4 GT3. Malgré des conditions météorologiques changeantes, WRT a choisi de maintenir les deux voitures avec des pneus slicks tout au long de la course, une décision qui s'est révélée décisive dans la bataille pour les honneurs de classe. Augusto Farfus, Sean Gelael et Darren Leung dans la voiture n°31 ont remporté la victoire après un combat acharné contre leurs coéquipiers de la voiture n°46, qui ont subi un revers avec une pénalité tardive.



La Porsche 911 GT3 R n°92 de Manthey Pure Racing, initialement un concurrent sérieux, a fait face à des défis après avoir opté pour des pneus pluie lors de la pluie, finissant finalement troisième.


Le pari stratégique de Ferrari

Malgré une belle performance en qualification, les espoirs de victoire de Ferrari ont été anéantis par un pari stratégique qui a mal tourné lorsque la pluie est tombée sur le circuit. La décision de rester en pneus slicks s'est révélée coûteuse pour le constructeur italien, alors que les trois Ferrari 499Ps ont chuté dans le classement, gaspillant leur avance antérieure.



Batailles palpitantes et finitions spectaculaires

La course à Imola a été caractérisée par des batailles palpitantes dans tout le peloton, chaque équipe naviguant dans les conditions changeantes et les complexités stratégiques. De la victoire âprement disputée de Toyota à la brillance stratégique de WRT, l'événement a offert aux fans un spectacle mémorable.


Perspectives d'avenir

Avec la saison du WEC en plein essor, le focus se déplace désormais vers les 6 Heures de Spa-Francorchamps en Belgique, prévues dans trois semaines. Alors que les équipes continuent de peaufiner leurs stratégies et de s'adapter aux défis de la course d'endurance, le championnat promet plus d'excitation et de drame dans les courses à venir.

Комментарии


Check out our Podcast!
New Le Mans 2024 clothing coming soon!

Advertise with Prescott Motorsport and get your brand in front of thousands of passionate motorsport fans. Take advantage of our huge readership and leverage our website to promote your business, product or service. 

bottom of page